< Retour
Engoulevent bois-pourri
Caprimulgus vociferus
Whip-poor-will

Statut de l’espèce

Au Québec: Non défini

Au Canada: Non défini

Au plan régional: Espèce considérée comme étant d’intérêt

Caractéristiques

Taille: Environ 25 cm.

Envergure: Entre 40 et 50 cm.

Poids: 64 grammes.

Longévité: Quatre ans.

Voix: Il émet un «ouîp-pour-ouîl» qu’il répète sans cesse pendant la nuit, au début de l’été et en automne.

Lien Internet pour écouter le chant de l’engoulevent bois-pourri:

Aspect: Petit bec recourbé vers le bas. Le plumage est brun et gris. Les ailes et la queue sont arrondies. Sa gorge est noire et juste au-dessous, il a un collier blanc ou chamois.

Biologie

Régime alimentaire: Papillons de nuit, sauterelles et coléoptères.

Comportement: Au repos durant le jour, mais actif une fois la nuit tombée. Durant le jour, il s’écrase sur une branche ou une roche pour y dormir. Plus actif les soirs de pleine lune.

Période de nidification: Fin avril.

Nombre de couvées: Une ou deux.

Nombre d’œufs: Deux, blancs avec des taches grises ou brunes.

Incubation: Environ 20 jours.

Nid: Sur le sol forestier. La couvée est installée sur une litière de feuilles mortes ou d’aiguilles de pins.

Jeunes: À maturité à l’âge de cinq ou six semaines.

Envol: 20 jours après la naissance.

Plumage juvénile: Donnée manquante

Première nidification: À l’âge d’un an.

Migration: Il revient au Québec pour effectuer la nidification à la fin du mois d’avril.

Habitat

Forêts ouvertes de pins gris et de peupliers faux-trembles sur sol sablonneux avec grandes tourbières ou plans d’eau à proximité.

Particularités

· Se pose sur la longueur des branches (pas comme les autres oiseaux, qui eux, se posent de manière perpendiculaire).

Espèces voisines

Engoulevent d’Amérique: Plus foncé que l’engoulevent bois-pourri.

Aires de répartition au Québec

Dans les régions du Sud.

Distribution et occurrences au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Mentionnée en quelques endroits, tels que La Doré, Péribonka, Saint-Ambroise, Saint-Gédéon, Chambord et Saint-Prime.

Problématiques de conservation

· Défrichement des terres

· Disparition des grandes pinèdes

· Coupes forestières récentes

· Utilisation des pesticides

· Régénération forestière dense

· Expansion de la villégiature

Mesures de protection

L’espèce n’est pas désignée comme étant menacée ou vulnérable au Québec et n’est pas désignée comme étant préoccupante ou en péril au Canada donc, aucune loi ne la protège.

Ouvrages de références

Livres

· Gauthier, J. et Y. Aubry (sous la direction de) (1995). Les oiseaux nicheurs du Québec: Atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional: Engoulevent bois-pourri. Association québécoise des groupes ornithologiques, Société québécoise de protection des oiseaux, Service canadien de la faune, Environnement Canada, région du Québec, Montréal, pages 626-629.

· National geographic (2002). Guide d’identification des oiseaux de l’Amérique du Nord. Troisième édition, Éditions Broquet, Saint-Constant, Québec, Canada, 480 pages.

· Savard, Germain et Cormier, Claudette (1995). Liste annotée des oiseaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Saguenay, Québec, 175 pages.

· Savard, Michel (2004, 16 avril). Le crépuscule de l’Engoulevent bois-pourri au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Document de travail, 13 pages.

· Stokes, Donald et Lillian (1997). Guide des oiseaux de l’Est de l’Amérique du Nord. Éditions Broquet, Boucherville, Québec, Canada, 471 pages.

Sites Internet

· Belles plumes beaux chants (2004, 17 avril). Les oiseaux du Québec: l’engoulevent bois-pourri. Page consultée le 27 janvier 2006.

· Environnement Canada (2005, 10 octobre). Projet Wildspace: Service canadien de la faune de la région de l’Ontario: Engoulevent bois-pourri. Page consultée le 27 janvier 2006.